La fibromyalgie et l'ostéopathie (Fibrosite, polyenthésopathie ou syndrome polyalgique idiopathique diffus)

Généralités

La fibromyalgie est une affection douloureuse musculo-squelettique qui n'est pas souvent en France reconnue comme une maladie à part entière. Elle a des aspects à la fois rhumatologiques et psychiques. On sait qu’il existe une anomalie de la réponse à la douleur qui est augmentée. Il y a une sensibilisation du système nerveux central, attestée par les examens d’imagerie fonctionnelle. En revanche on ne sait pas si cette sensibilisation est la cause ou la conséquence de la maladie.

On a constaté que de nombreux cas de fibromyalgie survenaient après un choc émotionnel violent, un traumatisme important (accidents de la route avec coups du lapin par exemple), ou une maladie virale.

Cette entité assez fréquente représenterait 6 à 20 % des consultations de rhumatologie. Elle touche préférentiellement la femme. Elle peut débuter à l'adolescence, mais plus souvent entre 20 et 35 ans.

Signes précurseurs non spécifiques

Très peu spécifiques, ces signes ne sont souvent retrouvés qu’ a posteriori , une fois le diagnostic de fibromyalgie posé. Il s’agit essentiellement de :

  • fatigue anormale à l’effort
  • inconfort musculaire, courbatures, fourmillements, fatigue
  • station debout pénible
  • intolérance au froid, à la chaleur
  • troubles digestifs divers (douleurs à l’estomac, côlon irritable)
  • vessie irritable
  • troubles du sommeil

Fibromyalgie déclarée

Le patient présente à plus ou moins de diverses intensités:Dessin des points douloureux de la fibromyalgie

  • des douleurs diffuses,
  • une fatigue intense,
  • des troubles du sommeil, auxquels s’associent différentes manifestations d’allure psychosomatique.

La douleur est le symptôme principal, elle touche de façon préférentielle les régions proches de la colonne vertébrale :

  • la nuque,
  • les épaules,
  • la région inter-scapulaire (entre les 2 épaules),
  • les omoplates,
  • le bas du dos,
  • les hanches.
  • Elle peut aussi atteindre les genoux,
  • la plante des pieds,
  • les fessiers,
  • et les mains avec une impression de gonflement.

 

Fibromyalgie et ostéopathie

La fibromyalgie doit être traitée de manière pluri disciplinaire et l'ostéopathie est une des armes à ne surtout pas négliger. L'ostéopathie peut améliorer certains symptômes à plus ou moins court ou long termes de la fibromyalgie. L’ostéopathe après un examen minutieux va tenter de comprendre pourquoi votre corps ne peut plus adapter ces régions qui deviennent douloureuses. En fonction de votre histoire qu'il va tenter de comprendre le plus précisément possible. Il va chercher à redonner un maximum de mobilité à l'ensemble du corps pour que la région en souffrance puisse supporter au mieux les contraintes. L'ostéopathe en redonnant de la mobilité à la globalité du corps permettra de diminuer la symptomatologie.