La cruralgie en ostéopathie

Généralité 

C’est comme la sciatique une douleur qui a pour origine la compression ou l’étirement d’un nerf. Elle est situé sur la face avant de la cuisse et correspond à l’atteinte du nerf fémoral (ou crural). Elle est moins fréquente que la sciatique mais est tout aussi invalidante comme les névralgies en général.

Physiopathologie de la cruralgie

Le nerf crural est l'une des branches du plexus lombaire qui traverse toute la région du bassin et arrive dans la cuisse au niveau du pli de l'aine de façon assez superficielle. On peut reproduire la douleur pour bien identifier le nerf mis en cause en ramenant en arrière le genou fléchi lors d’une extension de hanche.

Son atteinte n’est pas forcement liée à une hernie discale. Elle peut aussi être liée à de l’arthrose au niveau des lombaires qui irrite le nerf ou bien tout simplement à des tensions musculo ligamentaire du bassin liés à des dysfonctions complexes qui s’organisent mal dans le corps.

On retrouve comme symptôme des douleurs dans la région de la face avant de la cuisse voir même une sensation de manque de force liée à la douleur. Le genou et la hanche sont difficiles à plier. Les changements de position assis debout, la descente des escaliers sont hasardeux.

Le traitement en ostéopathie

Après un bilan de l’ensemble de la mobilité des régions du corps, nous mettrons en évidence en ostéopathie des zones qui seront moins mobiles et qui demanderont trop d’adaptation à la région lombaire. Sur son trajet, le nerf fémoral (crural) peut être compressé, étiré par des structures musculo-aponévrotiques locales, elles mêmes se mettant en dysfonction par des tensions sur  d’autres zones. En limitant cela            , nous tenterons de redonner suffisamment de mobilité pour que le nerf soit libéré au maximum afin qu’il diminue cette symptomatologie.