Les séquelles de luxation du genou en ostéopathie

Généralités

Vous avez été victime d’une luxation du genou. Elle est le plus souvent consécutive à un choc très violent. Elle arrive souvent dans les accidents de vélo ou voiture.

La luxation du genou

Le genou est la réunion de 4 os : la partie inférieure du fémur, la rotule, le plateau tibial et le péroné dans sa partie supérieure. C’est une articulation qui adapte la longueur du membre inférieur. En cas de traumatisme et après réduction de la luxation, on constate souvent un déficit de flexion et d’extension du genou.

La réduction de la luxation est toujours réalisée au bloc opératoire.

Après la rééducation, souvent persiste des douleurs et raideurs sur le genou, le bassin, la cheville.

Genou et ostéopathie

Après le traitement et la rééducation bien conduite d’une luxation du genou, il peut persister des douleurs de rotule, de genou avec plus ou moins de manque d’amplitude. La violence du traumatisme rend l’articulation peu mobile sur certaines facettes des articulations du genou et génère des pertes de mobilité sur le péroné, la cheville, la hanche, etc.

Nous chercherons avec un bilan global du corps comment celui-ci s’est organisé autour de la luxation afin de rendre de la mobilité avec le moins de contrainte articulaire possible. Souvent la séance permet d’augmenter l’amplitude en flexion ou extension et de retrouver une qualité de mouvement du genou.